Comment investir dans l’immobilier locatif ?

PlumePloume / Pixabay

Comment investir dans l’immobilier locatif ?

L’investissement dans un mobilier n’est pas un achat ordinaire. Même s’il n’est pas difficile aujourd’hui de se lancer dans ce type de démarche, il faut tout de même bien se préparer. Tirer une source de revenue régulière de son bien immobilier en le louant, peut vous garantir une indépendance financière. En effet, dès l’instant que vous posséder un revenu stable et régulier, les banques peuvent vous faire un prêt d’argent, dans l’investissement du mobilier.

Le processus reste simple : trouver un bien immobilier, financer l’investissement, assurer la gestion du bien en question, et pourquoi pas, recommencer.

5 règles à respecter pour investir dans l’immobilier locatif

  • Le premier point consiste à trouver un accord avec un vendeur qui est intéressé. Quelqu’un qui ne désire pas vendre, baissera rarement le prix, alors qu’une personne motivée à vendre sera susceptible de rester ouvert à la négociation.
  • Ne pas verser dans le sentimentalisme. Le but n’est pas de trouver nécessairement une maison qui vous plaît, mais un mobilier qui vous sera rentable. C’est à vous de bien vérifier les calculs des bénéfices de votre investissement.
  • Penser sur le long terme. Dans un investissement locatif, le but est de définir un loyer, et non pas une revente du mobilier.
  • Ne pas revendre ses biens immobiliers. Il peut exister des situations où les conditions font que la vente est nécessaire : vous n’avez pas le temps de vous en occuper, où vous êtes déficitaire. Mais conserver ces propriétés permet de construire son propre patrimoine immobilier, qui pourra toujours vous être utile.
  • Rechercher les bonnes affaires : il y en a toujours, cela demande du temps mais l’important est de ne pas se précipiter.

5 préjugés sur l’immobilier locatifs

  • Investir demande de posséder préalablement beaucoup d’argent : en réalité il faut seulement ne pas être endetté et avoir déjà un revenu. L’astuce consiste à savoir qu’on ne peut dans le même temps, acheter sa maison et investir dans le locatif, pour éviter un surendettement initial.
  • Il ne faut pas avoir peur et être sûre de soi : la réalité, c’est qu’un investissement, par définition reste un risque, et tout investisseur connaît cette peur. C’est tout à fait normal, mais ce sera à vous de gérer les choses, pour qu’une erreur ne se transforme pas en catastrophe.
  • Faire de gros investissements est risqué, il faut donc commencer petit : la réalité, c’est qu’au niveau des banques, il peut s’avérer plus facile de faire de gros emprunts. C’est le cas si vous souhaitez investir dans un immeuble, en possédant plusieurs appartement, le risque sera moins grand, en percevant des revenus locatifs.
  • Il faut connaître des gens pour réussir : c’est souvent l’inverse. Le fait de se lancer dans cette démarche, en vous montrant intéressé, avec le temps, vous rencontrerez les personnes dont vous aurez besoin.
  • Les locataires sont des personnes répugnantes qui vont salir et détériorer votre bien, et cesseront un moment ou un autre de payer leur loyer : Si vous pensez de cette manière, alors inutile de vous lancer dans l’investissement locatif !
A propos de Pierre 15 Articles
Bonjour ! Je m'appelle Pierre et je suis passionnée par le monde de la presse et l'actualité. Je poste des articles sur des tas de sujet alors je vous souhaite une bonne lecture !

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*